Les VMC

Depuis la généralisation des ventilations mécaniques contrôlées, les techniques ont évoluées. Au delà de la classique VMC simple flux auto réglable, deux systèmes rendent la VMC plus efficace et économe, dans le cadre des réglementations RT et autres labels.

LA VMC HYGROREGLABLE :

La VMC hygroréglable s'adapte automatiquement à notre rythme de vie, ventilation minimum en inoccupation et ventilation renforcée en cas de forte demande (douche, cuisson...)

En fonction du taux d’humidité de l'air ambiant , les débits d’air extraits en cuisine, salle de bains, wc et cellier sont modulés à la hausse ou à la baisse.

La VMC Hygroréglable fait varier son débit en fonction de l'humidité intérieure, ce qui permet de garantir l'évacuation plus rapide d'un air trés humide tout en limitant les gaspillages. C'est une ventilation adaptée aux besoins.

Il existe 2 types de VMC hygroréglable:

- La VMC Hygro type A associe des bouches hygroréglables (débit variable) et des entrées d'air autoréglables (débit fixe).

- La VMC Hygro type B associe des bouches hygroréglables et des entrées d'air hygroréglables permettant un gain thermique plus important que la VMC Hygro type A.


LA VMC DOUBLE FLUX :

Son principe est de récupérer la chaleur contenue dans l’air vicié extrait du logement pour réchauffer l’air « neuf » filtré venant de l’extérieur.

En récupérant jusqu’à 90% de l’énergie contenue dans l’air vicié qui va servir à préchauffer l’air entrant, il permet de réaliser jusqu’à 20% d’économies de chauffage.

La ventilation double flux permet de récupérer une large partie des calories de l'air pollué extrait. Grâce à son échangeur, dans lequel l'air sortant croise l'air entrant, celui-ci est réchauffé avant d'être insufflé dans la maison.

La VMC Double Flux permet d'obtenir un gain jusqu’à 95 % sur les calories de l'air extrait.

Un échangeur situé dans le caisson permet de récupérer la chaleur contenue dans l'air extrait avant le rejet de l'air vers l'extérieur.

L'air entrant est ainsi préchauffé.


Gain énergétique :

En hiver : Jusqu'à 20% d'économies de chauffage

Exemple de gain :

Air extrait pollué : 21°C

Air neuf entrant : 2°C

Dans un système classique, pour cet exemple, l'air introduit dans la maison par les entrées d'air est à 2°C. Il a besoin d'être fortement réchauffé.

Avec la ventilation Double Flux, l'air neuf entrant réchauffé est environ à 20°C

Le système principal de chauffage de la maison est donc économisé.

Confort optimisé :

En été : Possibilité d'un rafraîchissement doux et naturel, grâce au caisson équipé d'un système "by-pass". Celui-ci permet l'introduction de l'air frais nocturne sans qu'il ne soit réchauffé au contact de l'échangeur.

Dans ce cas l'air entrant rafraîchit l'air du logement pour procurer encore plus de confort.

En hiver : Les calories récupérées de l’air extrait garantissent un confort optimal, même par températures extérieures négatives.

Confort acoustique :

Les entrées d’air classiques, habituellement utilisées en VMC simple flux, sont remplacées par une seule prise d’air neuf et son réseau, cela permet de conserver toutes les qualités acoustiques et thermiques des fenêtres.

Santé :

L'air entrant est filtré avant de passer par l'échangeur. Ainsi, la VMC double flux assure une maîtrise de la qualité de l'air intérieur .

Génie climatique du Grand Toulousain

Vous voyez une version text de ce site.

Pour voir la vrai version complète, merci d'installer Adobe Flash Player et assurez-vous que JavaScript est activé sur votre navigateur.

Besoin d'aide ? vérifier la conditions requises.

Installer Flash Player